Une nouvelle beauté pour le Rocking chair en bois !

Bonjour à tous,

Malgré les vacances, on ne vous oublie pas ! Et puis, vous savez que j’aime partager avec vous les petites dernières de notre entreprise. Alors aujourd’hui ? Je vous présente encore et toujours le travail si talentueux de notre ébéniste : la restauration d’un rocking-chair en bois !

Le voici avant ! En effet, il a pris un sacré coup de vieux ! Mais notre ébéniste aux mains d’or l’a démonté entièrement pour lui refaire une beauté. Un travail minutieux qui demande une technique et un savoir-faire venant tout droit de l’île de la réunion (dont est originaire notre ébéniste).

Notre ébéniste a alors procédé à des greffes sur les pièces cassées ou abîmées, fabriqué un nouveau châssis pour le cannage (dont je vous dévoile le secret un peu plus bas) et enfin a remonté le fauteuil avec une finition huilée.

Mais qu’est ce que la technique du cannage ? Un peu de culture ne fait jamais de mal ! Le cannage traditionnel est une technique de tissage sur châssis à l’aide de cannes de rotin. Cette technique utilisée pour des têtes de lit, chaises ou fauteuils revient à la mode pour les fans du vintage ! C’est la grande tendance de cette année !

La technique du cannage

Alors comment procède-t-on ? La technique du tissage des cannages des chaises fait apparaitre à la fois la chaine, la trame et les croisés. Elle est effectuée en 6 temps.

Le fil de chaine est d’abord tendu horizontalement c’est le 1er et 2e temps.

Et ensuite il faut tisser de façon verticale le fil trame. C’est le 3e et 4e temps.

Tous deux seront visibles sur le cannage fini. Enfin vient le tissage des fils croisés qui sont tissés en diagonales. C’est le 5e et le dernier temps.

Cette technique est aussi appelée cannage en nid d’abeille pour son motif final.

Alors il vous tarde de voir le résultat ?

Voici un Rocking-chair comme neuf fait par la Menuiserie BOUZE à Aix en Provence !